Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ma maison bois bioclimatique solaire, bricolage et economie

Texte Libre

English

For English, click the Flag.

11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 09:30

Les travaux d'été touchent à leur fin. La maçonnerie du garage en blocs à bancher est terminée. 

Chantier avant les travaux

avantatelier

Chantier maçonnerie fini

atelierfond.jpg

Pour poser mes blocs de niveau, cette fois j'ai changé de méthode de fondation. Notre terrain étant rocheux je n'ai pas creusé le sol et j'ai posé la construction directement sur celui-ci. J'ai pu testé avec le marteau piqueur la résistance de celui-ci. Pfff !

Les angles avec des blocs

Première étape, poser 2 blocs en angle dans chaque coin de niveau les uns par rapport aux autres, et dans l'alignement du batiment existant.

Coffrage des longrines périphériques

Deuxieme étape, j'ai coffré des longrines entre les blocs, avec deux planches, une de chaque coté. En procédant ainsi il est plus facile de controler le niveau d'un coffrage que celui des blocs les uns apres les autres (à condition que les planches soient droites). 

Edification des murs

Troisieme étape, pose des blocs, et remplissage. J'ai posé et rempli mes blocs, 2 rangs par 2 rangs. Pour le remplissage des blocs, les deux rangs ça va bien et la quantité de beton nécessaire au remplissage nous allait bien pour une demi-journée de travail (une petite). Comme ça en une journée je posais mes deux rangs et les remplissait. Il faut aussi un peu de temps pour préparer la ferraille et les coffrages des angles. Nous avons aussi posé un rang de façon à surélever la lisse basse du mur bois et permettre un recouvrement par le bardage.

Etanchéité et drainage

Nous avons fait courir le drain en pied de mur, en respectant une pente d'écoulement, puis nous avons passé un enduit bitumineux sur les blocs. Enfin nous avons posé un delta MS pour le drainage et remblayé derrière le mur. Cette étape s'est faite en partie en même temps que le mur de façon à pouvoir profiter du remblai comme échaffaudage.

Gabions et semelle

Dernière étape, j'ai coulé une semelle pour pouvoir poser les gabions qui viendront soutenir la terre du talus et delimiter le parking. Sur l aphoto j'ai présenté des cages. 

Remplissage des gabions

Nous avons fini de monter les cages et nous attendons les cailloux qui doivent y prendre place. Mais ça c'est la suite de l'histoire. Il restera pour l'année prochaine à monter la structure bois et la charpente.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pinaudnico - dans maçonnerie
commenter cet article

commentaires