Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Ma maison bois bioclimatique solaire, bricolage et economie

Texte Libre

English

For English, click the Flag.

25 août 2015 2 25 /08 /août /2015 20:12

La voiture électrique ! Pas de bruit, le confort, pas d'émission de gaz d'échappement, carburant peu cher, c'est beau. Oui, mais le problème reste actuellement l'autonomie. 150km au mieux. C'est peu. Vraiment peu. Bien sur, cela permet dans une majorité de cas de faire un aller-retour vers son lieu de travail, puis d recharger au retour. Mais pour les longues distances, dsions-le tout net, c'est la galère. Bornes de recharges introuvables, en panne ou simplement occupées, il faut trouver une solution...

En Angleterre quelqu'un a eu une idée de génie : il suffirait de recharger les voitures en roulant plutôt qu'à l'arrêt. Pour cela il suffirait de mettre en place une voie spéciale équipée de matériel de recharge sans fil. Facile, non ?

voie recharge véhicule électrique

voie recharge véhicule électrique

Recharge électrique en roulant

La technologie utilisée ici se base sur le phénomène d'induction électromagnétique. La route va émettre un champs magnétique qui rechargera la voiture préalablement équipée de bobines capables de réagir à ce champ.

130 km seront nécessaires pour recharger une BMW i3, 135 pour la Nissan Leaf et 60km pour la chevrolet Volt, ce qui est un bon début. Bien sur si votre trajet n'est qu'un aller-retour au travail cela ne fonctionnera pas.

Cette route va rentrer en test en circuit fermé puis généralisée sur les voies d'angleterre. Reste à savoir si les ondes magnétiques émises par cette route n'aura pas d'impact sur la santé humaine.

23 Millions d'euros le kilomètre

C'est aujourd'hui un procédé expérimental et il est très couteux. Comme toute nouvelle technologie son déploiement devrait permettre de faire baisser les coûts. Un autre frein est l'absence de dispositif développé par les constructeurs automobiles. Gageons qu'ils vont suivre avec intérêt cette nouvelle technologie. En corée du Sud les bus utilisent déjà ce procédé pour recharger leur batteries sur une distance de seulement 34 km !

Repost 0