Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Ma maison bois bioclimatique solaire, bricolage et economie

Texte Libre

English

For English, click the Flag.

11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 10:30

Tutoriel débutant béton mortier

Voilà un tutoriel pour ceux qui débutent avec l'utilisation du béton ou du mortier.

C'est vrai après tout, pas mal de questions peuvent se poser. De quoi ai-je besoin ? Dans quelles proportions mélanger les "ingrédients" ? Temps de prise ? Coffrage ?

Béton fabrication

Le béton se constitue de 4 composants distincts : 
- Le ciment
- Le sable
- Le gravier
- L'eau

Pour faire un bon béton, il vous faut 1 volume de ciment, 2 volumes de sable, 3 volumes de gravier, et puis de l'eau jusqu'à obtention d'un mélange homogène mais pas trop liquide.

1,2,3 pas difficile à retenir non ?

Mortier fabrication

Le béton se constitue de 4 composants distincts : 
- Le ciment
- Le sable
- L'eau

Pour faire un bon mortier, il vous faut 1 volume de ciment, 3 volumes de sable, et toujours de l'eau.

Mesure et mélange 

Une bonne mesure, c'est de prendre un seau (de 10l) pour un volume. Dans ma petite bétonnière de bricoleur cela donne une quantité adaptée. Vous obtiendrez une brouette de mélange. SI vous ne vous rappelez pas des proportions, il suffit de lire sur le sac, tout y est inscrit.

Béton / mortier pour quoi faire ?

Dans le béton il y a des cailloux (petits mais bon). Ces graviers vont rendre le mélange une fois sec plus solide. Le béton est donc à utiliser pour couler des fondations, des murs entiers ...

Dans le mortier pas de cailloux, vous obtenez un mélange lisse qui vous permettra de coller le sparpaings entre eux, ou encore de "crépir" un mur, en y projetant le mortier en une couche fine (2/3 cm quand même).

Béton banché

On parle de béton banché lorsqu'on coule le béton entre 2 planches (les banches). On parle de coffrage pour l'ensemble des banches et des serres-joints qui maintiennent l'ensemble. Pour obtenir un aspect de surface irréprochable diminuez la quantité de graviers dans votre béton. Il vous faudra aussi tapoter avec un massette sur la banche pour que l'eau en excès dans le béton, chargée de ciment viennne épouser la forme de votre banche au mieux et ainsi remplir les espaces vides entre les cailloux en contact avec la banche.

Temps de prise

La prise du mortier ou du béton est assez longue mais vous pouvez "démouler" votre travail à partir de 48h après le coulage. Attention le travail est encore très fragile à ce stade. Conseil : attendez environ 1 semaine avant de virer les banches. Pour une prise complète il faut 3 à 4 semaines.

Ferraillage

Le béton seul n'est pas d'une grande résistance et pour augmenter celle-ci on ajoute dans le béton des fers à béton. Ces ferrailles vont prendre en charge la déformation éventuelle de votre ouvrage et éviter que le béton ne casse. Le béton sera là pour jouer un rôle de liant et aussi pour donner une forme à votre oeuvre. un ou deux tores de 8mm de Diamêtre suffisent bien souvent dans un petit ouvrage. Ces tores sont aussi appelés "vergettes".

Voilà j'espère que ces quelques infos vous seront utiles et si vous souhaitez que je rajoute quelque chose à ce tuto, faites m'en part, ce sera avec plaisir.

Repost 0
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 09:30

Les travaux d'été touchent à leur fin. La maçonnerie du garage en blocs à bancher est terminée. 

Chantier avant les travaux

avantatelier

Chantier maçonnerie fini

atelierfond.jpg

Pour poser mes blocs de niveau, cette fois j'ai changé de méthode de fondation. Notre terrain étant rocheux je n'ai pas creusé le sol et j'ai posé la construction directement sur celui-ci. J'ai pu testé avec le marteau piqueur la résistance de celui-ci. Pfff !

Les angles avec des blocs

Première étape, poser 2 blocs en angle dans chaque coin de niveau les uns par rapport aux autres, et dans l'alignement du batiment existant.

Coffrage des longrines périphériques

Deuxieme étape, j'ai coffré des longrines entre les blocs, avec deux planches, une de chaque coté. En procédant ainsi il est plus facile de controler le niveau d'un coffrage que celui des blocs les uns apres les autres (à condition que les planches soient droites). 

Edification des murs

Troisieme étape, pose des blocs, et remplissage. J'ai posé et rempli mes blocs, 2 rangs par 2 rangs. Pour le remplissage des blocs, les deux rangs ça va bien et la quantité de beton nécessaire au remplissage nous allait bien pour une demi-journée de travail (une petite). Comme ça en une journée je posais mes deux rangs et les remplissait. Il faut aussi un peu de temps pour préparer la ferraille et les coffrages des angles. Nous avons aussi posé un rang de façon à surélever la lisse basse du mur bois et permettre un recouvrement par le bardage.

Etanchéité et drainage

Nous avons fait courir le drain en pied de mur, en respectant une pente d'écoulement, puis nous avons passé un enduit bitumineux sur les blocs. Enfin nous avons posé un delta MS pour le drainage et remblayé derrière le mur. Cette étape s'est faite en partie en même temps que le mur de façon à pouvoir profiter du remblai comme échaffaudage.

Gabions et semelle

Dernière étape, j'ai coulé une semelle pour pouvoir poser les gabions qui viendront soutenir la terre du talus et delimiter le parking. Sur l aphoto j'ai présenté des cages. 

Remplissage des gabions

Nous avons fini de monter les cages et nous attendons les cailloux qui doivent y prendre place. Mais ça c'est la suite de l'histoire. Il restera pour l'année prochaine à monter la structure bois et la charpente.

Repost 0
Published by Pinaudnico - dans maçonnerie
commenter cet article
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 09:13

Quelques nouvelles du chantier :

Tranchée

Une nouvelle tranchée a vu le jour dans ces satanés cailloux. La totalité a été réalisée au marteau piqueur. Une demi-journée a été nécessaire pour cela. Cette tranchée recevra les 2 tuyaux nécessaires pour l'eau potable et l'eau usée. Le but étant de camoufler les tuyaux pendant l'étape maçonnerie de façon à ne pas les casser. De plus comme l'atelier ne sera pas chauffé en permanence ils seront protégés du gel, au fond de la tranchée. Je rajouterai un purgeur malgré tout dans le local technique afin de supprimer le risque de gel. Bien sur je suis loin d'être à 80cm de profondeur mais 40cm sous abri devrait me laisser le temps de réagir et de couper l'eau aux premières gelées.

Alimentation en eau, PER

J'ai passé dans un tuyau de PER et sa gaine dans une gaine qui me restait de façon à pouvoir changer le tout si le besoin s'en fait sentir.

Evacuation des eaux usées, PVC en 40

Pour celle-là j'ai passé un tuyau de 40 en PVC, que je raccorderai sur l'evacuation d'eau du chauffe-eau dans le local technique. Bien sur pour cela il me faudra percer mon mur en beton banché de 25cm, mais je n'ai pas vraiment d'autres alternatives. Ce sera l'objet d'un autre chantier et d'un autre post.

Lit de sable

Les tuyaux sont posés sur un lit de sable et recouvert de sable de façon à les protéger des pierres qui risquerait de les endommager. 

La photo, on y voit les 2 tuyaux qui sortent de terre (orange et gris), ainsi que le drain peripherique (noir)  qui sera derrière le mur de l'atelier.

adduction d'eau

Repost 0
Published by Pinaudnico - dans maçonnerie
commenter cet article
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 07:02

Pose du Drain

Au programme ce week-end, la pose du drain destiné à évacuer l'eau de derière le mur de mon atelier. Guy était venu me donner un coup de main. Nous avons donc ouvert une tranchée jusqu'au trop plein de la cuve de récuperation d'eau de pluie (qui se jette dan sun puit perdu). Nous avons aussi vérifié les pentes (environ 1cm/m au mini). Puis nous avons posé le drain en fond de tranchée, avec du gravier par dessus, et recouvert le gravier d'un géotextile. Ensuite il ne restait plus qu'à reboucher la tranchée. Une journée bien remplie.

Adduction d'eau potable et évacuation d'eau usée

La prochaine étape sera la tranchée pour adduction d'eau potable et évacuation d'eau usée de l'atelier. En effet un atelier sans évier risque de ne pas être vraiment pratique.

trancheedrainage

Repost 0
Published by Pinaudnico - dans maçonnerie
commenter cet article
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 08:03

Marteau piqueur

J'ai attaqué la partie atelier, au marteau piqueur. En effet après le passage de la pelleteuse il restait pas mal de cailloux à enlever pour pouvoir implanter les murs la ou je les veux. Le terrassier m'a donc prété un marteau piqueur. C'est un peu lourd mais c'est efficace. Déja deux journées d etravail. Il me reste les tranchées pour la tuyauterie à ouvrir et je pourrai demarrer mes fondations. Un drain périphérique à poser, une alimentation en eau, et une evacuation direction le local technique.

marteaupiqueur
Repost 0
Published by Pinaudnico - dans maçonnerie
commenter cet article
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 19:19

Cadette ou couvertine, finition du mur

Et voilà, le mur prend enfin fin. Sur le dessus j'ai posé des couvertines Béton, avec le dessus plat pour pouvoir poser une rampe dans la partie supérieure. Sécurité oblige. Puis nous avons bati en parpaings standards, ceux-là, un petit muret pour délimiter le passage vers l'escalier qui mènera au parking supérieur. Il me reste à ramener un peu de terre au niveau de la cadette car Céline va planter des fleurs qui vont descendre le long du mur. Il faudra aussi désherber le long du chemin d'accès mais tout de même cette partie commence à prendre forme.

cadette

Repost 0
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 13:02

Maçonnerie tutoriel, ou apprendre a monter en bloc à bancher

Cette fois le mur prends de l'ampleur.

Les rangs supérieurs ont été posés, puis remplis de béton. Nous avons fabriqué un coffrage pour la partie supérieure afin que la pente du mur suive celle du terrain.

murest

Il ne restera qu'a poser une cadette préfabriquée, et à remblayer pour pouvoir aménager le long de la route.

Si ces infos vous ont été utiles vous pouvez nous donner un petit coup de main à votre tour :

don2

Repost 0
Published by Pinaudnico - dans maçonnerie
commenter cet article
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 07:29

Maçonnerie, blocs à bancher tutoriel numero 1

Ce week-end, j'ai coulé la fondation et posé simultanément le premier rang de blocs à bancher du mur coté route.

demifondation

Bien sur, il aurait été mieux de faire ces deux murs ensemble de façon à croiser les blocs. Au départ le second mur devait être en gabions et ce projet a été finalement abandonné. Je serai donc obligé de faire des scellements chimiques dans le premier mur. Les gabions seront réutilisés pour un autre mur, plus en vue dans la partie haute.

1-je dépose au fond de la tranchée l'épaisseur voulue de béton,

2-j'insère mes barres de ferraille (tors de 8), préalablement coudées à 90° pour faire un retour dans ma fondation

3-je pose le bloc par dessus, de niveau dans les 2 sens
Attention, l'aplomb du premier est très important car il conditionne la verticalité de l'ouvrage 

niveau1niveau2

Lors du coulage des 3 prochains rangs, j'insererai des barres verticales plus longues pour reprendre les rangs du dessus.

Après la prise du béton, il ne me restera plus qu'a installer les ferrailles horizontales (à chaque rang) et à empiler les blocs, et enfin à les remplir de béton.

 

Suite au prochain N° ...

Si ces infos vous ont été utiles vous pouvez nous donner un petit coup de main à votre tour :

don2

Repost 0
Published by Pinaudnico - dans maçonnerie
commenter cet article
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 07:17

Tranchée de fondation, le béton arrive

Voilà, une petite tranchée de fondation pour batir un mur de soutènement. Initailement il devait être en gabions mais les cailloux commandés tardent à arriver. Les gabions serviront donc sur le Parking en haut, contre l'atelier. Ce week, j'ai prévu de couler la fondation et de poser le premier rang de blocs à bancher.

tranchee

Repost 0
Published by Pinaudnico - dans maçonnerie
commenter cet article
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 20:11

Blocs a bancher, parpaing et ferraillage

Voilà, Céline vient de commander les fournitures pour la maçonnerie de l'atelier. 

- 480 blocs à bancher

- 2m3 de sable

- 2m3 de gravier

- 80 sacs de ciment

- pas mal de ferraille (tore de 8)

Un beau légo à monter soi-même. Pour info il faut 160l de béton pour 1m2 de bloc à bancher. Un bloc pèse 17 Kg. L'été sera chaud, je vous le dis ... Reste à commander "le bricolage pour les nuls". 

bloc

blocs

Repost 0
Published by Pinaudnico - dans maçonnerie
commenter cet article